France Nagy

lun. 17 octobre 2016 Un livre, des chats et des mandalas... la la la !



Persévérante.

16/12/2016

Tels les milliers de gouttes qui sont nécessaires pour creuser la pierre, il en faut tout un tas, de ces petites actions à poser chaque jour pour construire mon rêve de voir mon livre exister au grand jour. C’est un travail invisible que j’effectue depuis des mois, et que je continue encore aujourd’hui.

De l’extérieur, que voyez-vous? Un livre.

Les blasés diront « encore un… ». 

Les méfiants se demanderont pourquoi acheter CE livre plutôt qu’un autre. On ne sait pas ce qu’il y a dedans, et en plus, l’auteur n’est pas connu.

Les idéalistes trouveront ça merveilleux, et croiront que la publication du livre est LE succès absolu. Qu’il n’y a plus rien à faire. Moi aussi je l’ai cru, au début…

Laissez-moi vous raconter ce qui se cache derrière un livre… ou plutôt derrière CE livre. Tous ces milliers de gouttes que vous ne verrez jamais, et que seules quelques personnes de mon entourage ont pu observer ces quatre dernières années. Je les remercie de me soutenir avec autant de chaleur humaine.

Il y a d’abord une idée, un rêve qui germe depuis longtemps. L’envie d’écrire, et même le besoin viscéral de raconter une histoire. Mais pour dire quoi? Et à qui?

Puis on ouvre la porte de l’inspiration, et on doit accepter d’écrire une histoire que l’on n’avait pas imaginée, et qui pourtant s’impose à nous. Il y a les heures d’écriture, de doute, de questionnements, seul face à soi-même. Puis les heures de relecture, de correction, de mise en page. Toutes ces heures pendant lesquelles vous n’êtes pas payé pour votre travail.

Quand le manuscrit est prêt, il y a la question de la publication. Un labyrinthe infernal pour celui qui ne connaît rien au monde de l’édition. Réussir à être publié dans une maison d’édition demande souvent un investissement financier au départ. Quant à l’auto-édition, elle nécessite de nouvelles  heures de travail non rémunérées. 

Lorsque le livre est publié, se pose alors le problème de la diffusion. Comment en parler? Comment toucher les lecteurs? Comment le faire connaitre en librairie? De nouvelles heures de doute.

Si vous avez suivi mes péripéties dans l’édition, vous savez que j’ai tout repris de zéro pour m’auto-publier et pour donner une nouvelle chance à mon livre d’être diffusé. Je ne sais pas si c’est la meilleure méthode, mais c’est celle qui me ressemble le plus. 

Je suis autonome, indépendante, comme les chats. Il est donc naturel d’adopter une démarche très « chat » pour l’édition et la diffusion de mon livre. Certains aiment travailler en meute, je suis une solitaire. Je décide de ma voie, et je préfère apprendre de mes expériences et de mes erreurs plutôt que de suivre un chemin qui m’aura été dicté par quelqu’un d’extérieur. Je ne vois pas pourquoi je devrais me forcer à fonctionner autrement, tant que je n’offense personne de façon directe. Oui, il m’est arrivé de ne pas écouter des conseils que je n’avais pas demandé à recevoir! Ces conseils auraient peut-être pu m’aider à construire mon rêve, mais ils ne me ressemblaient pas… Je ne vais quand même pas m’obliger à porter des baskets fluos en taille 42 pour faire plaisir à je ne sais qui… laissez-moi dans mes escarpins bleus en 38, c’est là que je suis à l'aise!

Aujourd’hui, le livre est publié. Il est prêt à être diffusé, et pourtant : tout reste à construire. Je continue, avec persévérance et patience, à semer des graines invisibles qui finiront bien par fleurir et m’apporter la récompense de mon travail.

Si un jour vous me voyez dans la lumière, n’oubliez pas ceci :

« It’s what you do in the dark that puts you in the light ».

(slogan d’une vidéo du nageur Michael Phelps - Under Armour)

 

Commentaires des internautes

Nombre de commentaires par page

Vous pouvez insérer votre commentaire ici




Captcha

Please enter the characters displayed in the image

RECHERCHE
Newsletter

Vous voulez participer
à ce Slog,
écrire des commentaires,
partager votre point
de vue ?

A la une
Sur Facebook
CONNECTEZ-VOUS

se souvenir de moi

Vous avez oublié votre mot de passe ?
Vous pouvez faire une demande pour le recevoir par email, cliquez-ici!

Votre message vient d'être envoyé, nous nous efforcerons de vous répondre dans les plus bref délais.
L'équipe du Slog

Contactez-nous

Votre message concerne :

*

*

Gestion de votre Slog

Accès à la gestion des paramètres de votre Slog