Les Chroniques de Mlv

mar. 15 août 2017 Une première chronique consacrée à la Rentrée Littéraire. Point cardinal, de Léonor de Récondo, un roman à ne pas manquer ! Bonne lecture !



Un dimanche avec...Titwane !

18/01/2015

En octobre 2014, Eli Anderson offrait à son lectorat une nouvelle série : Oscar le Médicus. Pour celle-ci, il s'est associé à  l'illustrateur Titwane, celui-ci réalise de magnifiques dessins à côté du texte de l'auteur. À l'occasion de la sortie du troisième opus :  Le Grimoire qui-sait-tout, Titwane a gentiment accepté de répondre à quelques questions. Je vous laisse en sa compagnie, et vous souhaite une belle lecture, en ce dimanche matin.

 

 

Titwane - Photo Droits réservés à Pascal Schoemaker - 

 

Les Chroniques de Mlv : Bonjour Titwane, quel parcours avez-vous suivi avant d'exercer ce métier ?

Titwane : J’ai un parcours que certains qualifient parfois d’atypique : j’ai fait des études scientifiques et exercé plusieurs années le métier d’ingénieur, avant de me consacrer à l’illustration et au graphisme. Comme j’ai une petite tendance à l’éparpillement, j’ai aussi fait de la scénographie et enseigné le croquis. Aujourd’hui, pour mon plus grand plaisir, l’illustration est devenue mon activité principale.

 

Les Chroniques de Mlv :  Devenir illustrateur était-il un rêve pour vous ?

Titwane : Sans aucun doute. Quand j’étais tout petit, je voulais être soit illustrateur, soit garde républicain (j’étais tombé sous le charme en les voyant passer à cheval boulevard Henri IV à Paris !). Je me suis rapidement aperçu que je maniais mieux le crayon que le sabre. J’étais plutôt discipliné et bon élève donc j’ai avancé dans ma scolarité et mes études sans me poser trop de questions, ce qui rassurait aussi mes parents. Mais le dessin était toujours présent. Au bout d’un moment (d’un long moment !), il prenait tellement de place que j’ai dû y consacrer tout mon temps, en en faisant mon métier.

 

Les Chroniques de Mlv : Vos illustrations sont visibles via plusieurs supports, domaines, et vous travaillez avec des auteurs d'univers différents. Comment naissent ces projets ? Que vous apporte cette polyvalence ?

Titwane :  Les projets naissent parfois de commandes mais les plus intéressants viennent toujours de rencontres. Parfois il faut forcer un peu celles-ci, prendre ses carnets sous le bras et aller voir les gens qui nous intéressent. Mais il y a aussi des hasards fabuleux. On dessine un soir dans son carnet, quelques mois plus tard quelqu’un vous appelle à propos de ce dessin vu sur le web et hop ! Deux ans plus tard, on a plein de projets communs qui changent notre vie. Je travaille en atelier et le fait d’être entouré d’autres illustrateurs crée aussi des opportunités. Conserver une diversité dans mon travail est essentiel : dessiner pour les adultes, pour la jeunesse, dans la presse, pour l’édition, etc. D’abord ça évite l’ennui ou la routine et ensuite tous ces domaines s’alimentent les uns les autres et enrichissent mon travail.

 

Les Chroniques de Mlv : Avez-vous une méthode de travail particulière ?

Titwane : Je ne crois pas que ma méthode soit particulière. J’essaye de faire des illustrations qui me plairaient (même si au final celles-ci ne me plaisent pas très longtemps !), d’être curieux, d’explorer, d’être généreux pour le lecteur et de garder aussi une certaine spontanéité dans le trait.

 

Les Chroniques de Mlv : Toutes ces expériences ne vous donnent-elles pas envie de vous lancer dans un projet personnel ?

Titwane : Cela fait partie de mes envies. Il doit y avoir un grand plaisir à faire naître un projet vraiment personnel. Mais pour l’instant, je ne me sens pas capable d’écrire. Je n’ai pas encore suffisamment confiance en moi. Et puis je travaille pour des auteurs qui écrivent tellement mieux que ce que je pourrais faire moi-même ! Pour le moment, j’aime être au service d’un texte, d’un auteur, d’un univers.

 

Les Chroniques de Mlv : Le lectorat d'Eli Anderson vous découvre grâce à Oscar le Médicus. Connaître sa série Oscar Pill était-il un avantage pour illustrer son projet ?

Titwane : Quand on a évoqué le fait que je pourrais illustrer cette série jeunesse, je me suis tout de suite plongé dans les romans, j’avais hâte de savoir ce qui m’attendait en terme de dessins. Et j’ai été complètement happé : j’ai lu tous les tomes à la suite en prenant des notes sur les personnages, les lieux, etc. Parfois j’avais du mal à prendre des notes parce que j’avais trop envie de savoir ce qu’il y avait sur la page suivante ! Ces notes me servent beaucoup aujourd’hui pour créer l’allure des personnages. C’est toujours mieux de connaître le parcours d’un personnage pour l’imaginer.

 

Les Chroniques de Mlv : Quel tome dessinez-vous actuellement ?

Titwane : J’ai fini de dessiner le tome 4 depuis quelques temps et je n’ai pas encore le texte du tome 5. Donc je suis un peu en manque d’Oscar là ! C’est dur ^^! J’ai dessiné les 4 premiers tomes à la suite et il faut maintenant abandonner quelques temps la joyeuse troupe de personnages pour donner du temps à d’autres projets. Heureusement il y a quelques séances de dédicaces.

  

Les Chroniques de Mlv : Je vous remercie beaucoup pour votre disponibilité et me permets une dernière question : d'où vient votre nom d'illustrateur "Titwane" ? 

Titwane : Titwane est le surnom que m’a donné mon frère aîné quand nous étions petits. Il m’a toujours appelé ainsi et aujourd’hui encore, il ne m’appelle que comme ça. Mon prénom est Pierre-Antoine et Titwane vient d’une contraction de « petit Antoine ». Quand j’ai eu envie de choisir un pseudonyme, je n’ai pas eu à aller chercher trop loin.

 

Je remercie infiniment Titwane pour avoir été l'invité de ce Slog, et vous invite à poursuivre cette rencontre en allant admirer sa palette artistique sur son site ICI.

 

© Les Chroniques de Mlv -18-01-2015

 

 

Commentaires des internautes

Nombre de commentaires par page

Vous pouvez insérer votre commentaire ici




Captcha

Please enter the characters displayed in the image

RECHERCHE
Newsletter

Vous voulez participer
à ce Slog,
écrire des commentaires,
partager votre point
de vue ?

CONNECTEZ-VOUS

se souvenir de moi

Vous avez oublié votre mot de passe ?
Vous pouvez faire une demande pour le recevoir par email, cliquez-ici!

Votre message vient d'être envoyé, nous nous efforcerons de vous répondre dans les plus bref délais.
L'équipe du Slog

Contactez-nous

Votre message concerne :

*

*

Gestion de votre Slog

Accès à la gestion des paramètres de votre Slog